Now Reading
Produire un festival, derrière le rideau d’Astropolis

Produire un festival, derrière le rideau d’Astropolis

Monter un festival ne se fait pas seul. Divers domaines entrent en jeu et si le festival Astropolis a atteint ces 25 années d’expériences c’est grâce à des équipes spécialisées qui ne lâchent rien jusqu’à terme de l’événement. Administration, bénévolat, scénographie, 3 collaborateurs ont accepté de nous dévoiler leurs tâches et quotidien.

Accueillir le public, organiser leur circulation, le bon fonctionnement des scènes, garantir un site propre, gérer les contrats des acteurs engagés et bien plus. Tout un ensemble à assurer en amont, aval et durant le festival. Afin d’en connaître plus sur le bien-fondé de cet événement, nous nous sommes entretenus avec 3 membres de l’organisation.

Source : Festival Astropolis FB

Wilfrid, régisseur au Stéréolux de Nantes et scénographe professionnel depuis 1995

LOFI | Bonjour Wilfrid, quel a été ton parcours ?

Je suis au départ, titulaire d’une maîtrise en sciences économiques appliquées. Formation initiale qui n’a donc rien à voir avec les fonctions de régisseur général que j’occupe actuellement.

LOFI | Depuis quand collabores-tu avec Astropolis / Comment s’est faite votre rencontre/partenariat ?

Je travaille pour Astropolis depuis 1998. Mon frère Olivier et moi organisions des soirées du type Cabaret moderne au sein du collectif Aquabassimo que nous avions crée à Nantes en 1995. Ces soirées reposaient sur une programmation qui mélangeait des propositions de live, entresorts, le tout dans un cadre très décoré qui est rapidement devenu notre marque de fabrique.

Matthieu et Gildas co-fondateur d’Astropolis nous ont demandé de participer à la première édition au Château de Keriolet. Cela a été le début d’une grande amitié et collaboration.

Source : Festival Astropolis FB

LOFI | Que représentes Astropolis à tes yeux ? En tant que professionnel dans la culture et public ?

Astropolis, au delà du fait que ce soit le plus vieux festival français dédié aux musiques électronique (et un festival totalement à part), a une programmation très exigeante. Celle-ci a toujours participé à l’éducation du public aux musiques électroniques dans un esprit très Rave.

LOFI | Quels ont été les challenges de cette année pour les 25 ans du festival cet été ?

Le gros challenge c’est l’accueil de formation live assez lourdes les vendredi et samedi avec Arnaud Rebotini et ses 7 musiciens. Mais aussi Apparat et son Live Band. Il y a pas mal de mouvement de machinerie à opérer pour que tout le monde puisse présenter son univers et que dans le même temps le public d’Astro s’y retrouve.

LOFI | Tes principaux plaisirs à collaborer avec Astropolis ?

Avoir le sentiments de faire partie d’une famille et d’une histoire.

LOFI | Si tu pouvais donner des conseils à ceux qui souhaiterais prendre un chemin similaire au tien ?

La lenteur c’est la précision, et la précision c’est la vitesse.

Prendre le temps d’apprendre et de bien faire les choses.

Source : Festival Astropolis FB

Administration et régie avec Madenn & Fanch

Fanch Gouez travaille depuis 8 ans en tant que coordinateur technique, de la sécurité, logistique, gère les équipes, montage avec Jacky Burgot. Tout est dans les détails, entre les caractéristiques sécuritaires de l’événement, le public attendu, le nombre d’issues de secours, les moyens en cas d’extinction de feu, les agents de sécurité et forces de l’ordre, la prévention etc. Par ailleurs, je sujet du plan Vigipirate est un sujet particulièrement sensible ces dernières années, avec des exigences accrues.

© David Boschet

Madenn quant à elle, est au pôle administration et régie du Manoir de Keroual avec Fanch. Elle se charge de gérer les salariés qui seront sur site, les techniciens, l’électricité, et donc une centaine de prestataires à missionner et référencer. De l’autre côté, plus de 300 bénévoles également à assurer. Madenn depuis une dizaine d’années chez Astropolis, effectue un suivi administratif allant de l’aspect financier au social, comme rédiger les contrats de travail, veiller au bon recrutement et habilitation des postes, des cachets etc.

See Also

Madenn est aussi à temps plein au festival et participe à l’édition d’hiver et au reste des événements prévus tout le long de l’année. Plus que du simple administratif de bureau, elle accompagne les artiste et fais le lien avec le label.

Travail ardu qui demande une équipe soudée

Pour revenir à Fanch, qui est intermittent du spectacle, il travaille pour d’autres employeurs dont la Mairie de Brest en parallèle. Sur l’année, il est à fond pendant 4-5 mois chez Astropolis et le reste sur d’autres manifestations culturelles.

En régie, nous avons aussi Vincent Kerdreux, régisseur général. Il fait en sorte que tout ce qui a été mis dans les différents cahiers des charges soit respecté. Tel que le montage, la sécurité etc.

© Clément Lepage

Un enjeu majeur à ne pas omettre parmi ces tâches est de maintenir un budget financier équilibré. Répartir les charges et recueillir les recettes est source de tension. Entre la partie prévisionnelle et le réel, cela demande des subventions, salaires, partenariats. Avec l’enjeu d’être tributaire du mauvais temps aussi, cela peut ralentir le montage sur des sessions écourtées. Fanch & Madenn n’hésiteront pas à pointer de bien faire les choses avec le plus de sérénité possible.

Enfin, ces membres de l’équipe organisatrice pointeraient l’immense et principale joie de retrouver certaines mêmes équipes, bénévoles chaque année.

© Julia Allio

Une adrénaline unique durant le festival, et se rendre compte du site nu à l’ouverture.

En termes d’événements marquants depuis leurs collaborations chez Astropolis, ils citeront : toujours des choses à rattraper et des imprévus chaque année.

C’est à chaque fois une nouvelle euphorie quand le site brille à l’ouverture des portes.

Enfin, un vrai partenariat désormais se confirme avec les services publics de Brest et de Guilers, qui sans eux tout serait impossible.

What's Your Reaction?
Amoureux
0
Content
0
Excité
0
Pas content
0
Pas sûr
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Scroll To Top