Now Reading
La programmation du Dream Nation festival n’a jamais été aussi dingue

La programmation du Dream Nation festival n’a jamais été aussi dingue

Difficile de ne pas passer à côté du festival Dream Nation durant la rentrée. Car depuis 5 ans, l’événement organisé par le groupe Aktiv a la recette parfaite : une soirée gigantesque avec 4 scènes dont une trance, techno, bass music et hardocre, entourée d’un before et d’un after aux petits oignons. Et pour cette 6ème édition, le festival a mis la barre un cran plus haut.

3 jours de fête intense

Ce qui était à la base le simple after officiel de la Techno Parade a bien évolué au fil des ans, pour devenir un week-end de teuf sans interruption. Et cette année l’offre a été totalement repensée pour offrir un before et un after à la hauteur du main event. Avec tout d’abord un before techno co-organisé avec Possession vendredi 20 septembre au mythique Dock Eiffel  ! Line up très solide avec Headstrong aka Randomer et Clouds, l’acide de Regal et Alien Rain, ou encore la techno indus bien trempée du parisien Illnurse. Et comme si ça ne suffisait pas, tous les sets de la soirée seront en b2b.

Quant à l’after, il se déroulera à La Station – Gare des Mines le dimanche 22 septembre de 7 à 14h. On retrouvera 3 scènes dont une techno, trance et bass music. Chaque scène sera dirigée par des collectifs de qualité comme La Quarantaine pour la scène techno.

Funtcase lors de l’édition 2018. (C) Tomo-Photographics

Un samedi exceptionnel

Pas de changement pour le samedi, qui se déroule toujours aux Dock de Paris à Aubervilliers. Cependant un line-up qui régale les oreilles comme on en a rarement vu ! Avec pour commencer la scène trance et la présence des Israéliens d’Infected Mushroom, un groupe qui met une claque à chaque personne du public venu les écouter. On aura également la prog’ de Major 7, les riffs de guitare endiablés de Bliss ou encore la psy-trance enivrante de Mad Maxx.

Côté bass music le niveau également relevé avec une dominante dubstep et des références comme Downlink, Figure ou 12th Planet. On note également la présence de la nouvelle génération qui explose comme Phase One, Spag Heddy ou bien Riot Ten et sa célèbre track Rail Breaker qui est désormais un classique pour chaque amoureux de bass music. Les fans de drum & bass seront malgré tout servis avec Delta Heavy et Black Sun Empire.

Ainsi, la techno n’est pas en reste avec Keith Canal, Johannes Heil, Planetary Assault System ou encore les français Zadig et Electric Rescue. Et enfin, les fans de hard music se régaleront avec Radical Redemption, Neophyte, ou encore Billx des Fant4stik.

See Also

Angerfist lors de l’édition 2018. © Air G

Pour conclure, Dream Nation c’est l’événement qu’il nous faut pour combattre la déprime de la rentrée. C’est l’occasion également de s’ouvrir à d’autres styles et rencontrer différents publics, pour une même communion autour de la musique électronique.

N’attendez plus donc pour chopper vos places ! Les dernières se trouvent sur le site du festival. Rendez-vous donc du 20 au 22 septembre. On a déjà hâte d’y être !  

What's Your Reaction?
Amoureux
0
Content
0
Excité
0
Pas content
0
Pas sûr
0
View Comment (1)

Leave a Reply

Scroll To Top