Now Reading
Ling Ling & WAST pour 5 ans de raves avec les Mikrokosm

Ling Ling & WAST pour 5 ans de raves avec les Mikrokosm

L’heure est aux Holograms, en célébrant les 5 ans du collectif Mikrokosm à Rennes ce 29 novembre. Au plateau, acid et techno seront les ingrédients principaux. Ils seront cuisinés par les talentueux Ling Ling, WAST, Dica mais aussi TEOKAD & BOHT et La Well. La rave, toujours au goût du jour accompagnée d’une énergie sans nom pour une régalade électronique déjantée.

Artwork by Porke Pik

Et si le feu de la rave continuait de rugir dans la cité bretonne qu’est Rennes ? Oui, les forcenés de Mikrokosm depuis 5 ans, jouent et organisent avec fervente passion des événements qui réveillent les âmes de ravers. Dj, producers, mais aussi organisateurs de soirée, avec des partenaires artistiques (scénographes, mapping, vidéo/photo et autres collectifs) de qualité et tout aussi enfiévrés pour la musique électronique, c’est un bon concentré qui vient célébrer son cinquième anniversaire.

Pour le coup, Ling Ling tête internationale et endiablé de la teuf, de l’acid techno ou bien encore de l’acid core remuera les esprits les plus sauvages de Rennes. WAST, dj et producer montant également nous boostera pour son dynamisme et productions pétulants. Des rythmes effrénés feront vibrer nos corps au sein de l’UBU, à Rennes où fièvres de l’électro envahiront les participants.

https://www.youtube.com/watch?v=ixCXshadZ_w

Ce n’est pas tout dans le menu, Dica de Mikrokosm et du label Esprits sauvages (anciennement Wild Spirit) fera sauter des pieds les plus timides d’entre vous. Egalement en pleine ascension, le public local est déjà entièrement séduit par son groove et notes acidulées. Un autre animal fera son entrée, La Well de Sons of Biche pour colorer le dancefloor sur des airs de Tech House et Techno. Enfin, TEOKAD & BOHT deux piles électriques, achèvent cette carte pour la dernière suée à vivre et à partager autour de leur passion pour la musique électronique.

Naissance de Mikrokosm et comment la teuf et rave les ont marqué

© Coni Photography

Théo et Thibault de Mikrokosm : et bien, c’est tout simple. Chacun de notre côté, on s’est très vite penché sur l’univers de la musique électronique. En particulier celui de la rave. Amoureux de cette culture et de la vie nocturne foisonnante à Rennes, on s’est tous rencontré pendant nos années fac. C’est un soir à L’élaboratoire que l’on a commencé à se dire avec une certaine dose d’humour « mais pourquoi est-ce qu’on ne se motive pas à organiser des soirées nous aussi ? ». Quelques jours plus tard, Nabil notre ancien trésorier posait sur la table tous les papiers à signer. Et l’aventure commençait.

En ce qui concerne le nom, ce fut épique. Quand tu crées quelque chose en groupe, chaque décision doit être minutieusement réfléchie. Pour le nom d’une asso, c’est clairement la première chose qui permet de l’identifier. C’est très important. Par conséquent, on a dû avoir un débat de quelques semaines. Ceci avec des propositions de tout le monde avant de tomber sur MIKROKOSM.

© Coni Photography

C’est carrément logique quand tu y penses. Pour nous ça représente notre petit univers.

Des galères vécues, mais toujours pour le meilleur et le pire

Théo et Thibault : c’est marrant comme question parce qu’on a eu une petite galère qui nous est arrivée il n’y a pas si longtemps. Le 25 octobre dernier pour être précis, à Brest pour notre soirée à La Suite.

En fait c’est plus un enchaînement de petites galères qui nous est tombé dessus. D’abord le train de Jacidorex (la tête d’affiche) s’est arrêté en gare de Rennes et affichait un retard d’au moins trois heures. Ça s’est plutôt bien goupillé car le train d’Yves et Théo aussi s’est retrouvé annulé. Les trois ont donc pris un covoiturage pour Brest pendant que Thibault s’occupait des autres artistes sur place.

© Coni Photography

Jusqu’ici tous va bien, la soirée se met en place et vers 21h on se rend compte que le train de retour de Jacidorex est lui aussi annulé. Plus de trains et plus de covoits pour Paris ou Bruxelles. Finalement on trouve un avion le lendemain. On raccompagne Jacidorex à l’hôtel et tout est réglé.

Mais c’est le lendemain vers 9h, alors que nous étions en after, qu’il nous appelle. Et pour nous dire que mauvais timing, il n’avait pas réussi à choper son avion à cause de la circulation. Jusqu’au bout le sort s’est acharné sur lui.

Enfin, on est allé le récupérer à la gare et on l’a ramené avec nous le soir sur Rennes. Ce n’est que le lendemain qu’il a réussi à rentrer en covoiturage sur Bruxelles. Ça n’a pas forcément l’air comme ça mais c’est le genre de situation bien stressante qui te fait courir partout à gauche à droite. Dans toute la Bretagne, mais que t’adore raconter en souriant une fois que c’est terminé.

See Also

5 ans, mais après ?

© Coni Photography

Théo et Thibault : bien sûr, on a mille projets en tête. Déjà ça fait un petit bout de temps que l’on se questionne sur l’idée d’un label Mikrokosm. Pour commencer à le mettre en place, nous sommes en train de sortir un EP de chaque artiste du crew.

Ensuite le gros projet, c’est un festival de 1000 ou 1500 personnes qui devrait voir le jour dans les deux prochaines années. On est aussi en train de réfléchir pas mal sur le fait de s’exporter en dehors de la Bretagne.

À ça on peut évidemment rajouter toutes les soirées rennaises en cours de préparation. Ainsi que toutes les collab auxquelles nous sommes en train de réfléchir et préparer avec d’autres collectifs rennais.

La prochaine ce sera la « Black Hole 2 » avec les Tek Hilarant le 7 mars prochain.

Petits prix, salle de concert conviviale, programmation de joyeux lurons et artistes chevronnés, un anniversaire donc à ne pas manquer.

Toutes les informations ici.
Toutes photos : Coni Photography

What's Your Reaction?
Amoureux
1
Content
1
Excité
1
Pas content
0
Pas sûr
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Scroll To Top