Article actuel
Interview : l’ingénieuse soirée Texture 360°, révélée par Héléna Delamarre cheffe de projet

Interview : l’ingénieuse soirée Texture 360°, révélée par Héléna Delamarre cheffe de projet

Plongez dans un grand bain numérique et électronique ce 29 février. Du mapping fascinant sera prévu sur les quatre murs de la plus grande salle de concert de Rennes après le Parc des Expos. Visuels XXL, réalité augmentée et autres surprises seront à venir, Héléna en parle. Texture en sont les auteurs, fervents passionnés des musiques électroniques.

4 800m² à investir et 3 têtes d’affiches de techno de pointe à accueillir. Voici le nouveau défi de la Texture 360°.

C’est au Liberté que cela se déroulera. Le complexe le plus idéal pour déployer de grands moyens. Délivrant des concerts de musiques actuelles de grande ampleur (aussi bien Lorenzo, Metronomy, Rone et Lenparrot etc), Texture et notamment Héléna Delamarre, cheffe de projet de l’événement en ont tout aussi bien à découdre que de d’ardeur à montrer leurs intérêts artistiques.

Nous profitons de l’interview pour en savoir plus.

LOFI | Enchantée Héléna. Parlez-nous de votre rôle chez eux. De vos débuts et de vos activités actuelles.

Héléna Delamarre : enchantée également. Après avoir créé Désirs Artificiels (la scénographie et les visuels destinés à Texture 360°), j’ai rencontré Valentin. Celui-ci, via Texture. J’étais à la recherche d’un Vj pouvant proposer mes images et apporter sa patte. En plus d’une nouvelle direction artistique au projet.

Valentin va projeter les images et y mêler ses créations en s’accordant au thème du visuel. Nous avons commencé à travailler ensemble en septembre. Le courant est tout de suite très bien passé. En effet l’univers de Valentin et ses influences artistiques collent vraiment avec mon univers personnel. Donc c’est très facile et agréable de travailler ensemble.

LOFI | Comment avez-vous rencontré l’équipe Texture ?

Héléna : après avoir construit une grande partie de ce projet (idée de la scénographie générale, du concept et du scénario du visuel), j’étais à la recherche d’une association. Une équipe proposant des soirées de musique électronique pour réaliser ce projet.
Une amie de mon Master Pro de l’époque connaissait bien Texture (ayant travaillé pour eux) et m’a présenté Aurélien Courtais. De là, tout c’est enchaîné.

Aurélien a tout de suite accroché au concept. Cela faisait un bon moment déjà que
Texture avait le souhait de proposer une scénographie immersive comme celle-ci.

LOFI | Qu’est-ce qui vous a inspiré de collaborer avec leur projet ?

Crédit photo : François-Xavier Antonini

Héléna : la diversité de leur événement, les différentes propositions artistiques (Vjing, interactivité, soirée mêlant les arts, etc.) chez Texture. Ces éléments m’ont tout de suite fait penser que cette association était parfaite pour proposer une scénographie de ce genre.

LOFI | Par rapport aux djs invités que vous inspirent-ils ?

Héléna : la programmation musicale étant très mentale les visuels sauront bien s’adapter je pense. Il y a aussi un côté Techno plus sombre qui s’ajoute à cette programmation. Ceci permettant de jouer avec le côté cinématographique.

Personnellement j’aime énormément ce genre de Techno c’est pourquoi Valentin et moi-même sommes très heureux. De plus nous allons travailler les images pour qu’elles s’accordent au rythme de chaque artiste.

Le visuel n’étant pas uniquement qu’esthétique mais racontant aussi une histoire de façon très implicite, le travail de Valentin va vraiment faire la différence pour donner du rythme aux images.

Source : Citédia Event

LOFI | Le Liberté est un espace bien grand et libre pour exprimer toute votre créativité.

Comment comptez-vous l’exploiter ? Cela reste un espace « nu » à entièrement redéfinir.

Héléna : oui effectivement c’est un espace très grand qui laisse beaucoup de possibilité scénographique. La fosse « carré » est parfaite pour la scénographie que nous allons proposer.

En effet, j’ai imaginé ces 4 écrans XXL comme entourant complètement le public. Ceci tout en laissant un espace entre chaque écran pour ne pas étouffer le public si je puis dire. La fosse du Liberté nous permet de placer exactement la scénographie comme nous l’avions imaginée. Le but est de faire communiquer les 4 écrans, l’un répondant à l’autre, etc. Mais je ne vais pas vous en dire plus pour ne pas spoiler la soirée ….

LOFI | Nouvelles technologies, nouvelles approches artistiques pour accompagner les concerts de musiques électroniques.

Voir Aussi

Quelle vision à ce sujet ? Pourquoi la décoration et le mapping semblent désormais essentiels dans ce milieu ?

Héléna : à mon sens les gens cherchent de plus en plus à être surpris. Les scénographies se ressemblent en général beaucoup. Le visuel confère une thématique, une esthétique, une identité à chaque événement. Avec toutes les possibilités technologiques dont nous disposons de nos jours, les gens s’attendent à être plus immergés. Et cela est valable dans tous les domaines. Je trouve ça génial que nous puissions nous emparer de toutes ces technologies pour pouvoir proposer différentes expériences au public. C’est un terrain de jeu immense. Après, une soirée peut être incroyable et totalement se passer de ces technologies.

Tout dépend de ce qu’on veut dire et de comment on veut le dire. Mais il est vrai que comparée à un groupe, la présence scénique d’un.e DJ a traditionnellement eu besoin d’être contre-balancée avec de la scénographie (même si certains DJ nous prouvent bien le contraire).

Cela représente un certain coût pour les événements de musique électronique. Un investissement, mais aussi un moyen supplémentaire d’ajouter du « cachet » aux soirées. Et de faire travailler d’autres métiers.

LOFI | Quels seront les enjeux pour cette TEXTURE 360° ?

Héléna : je ne vais pas répondre à la place de Valentin sur cette question. Mais en tout cas pour ma part cela représente une première vraie présentation vidéo de mon travail. C’est une superbe opportunité et je remercie grandement tous
les gens m’ayant soutenu sur ce projet ou y ayant participé.

LOFI | Un projet qui vous a déjà donné du fil à retordre ? Et un dont vous vous souviendrez toujours qui vous incite à continuer l’aventure dans ce domaine ?

Héléna : travaillant depuis 2 ans et demi dessus, nous avons tous appris beaucoup en le réalisant. A travers tous les défis et difficultés qu’il comportait. Et le plaisir de la concrétisation de chaque étape au fur et à mesure des années pousse forcément à continuer.

Merci à Héléna pour ses mots. Toutes les informations concernant l’événement se trouvent ici.

What's Your Reaction?
Amoureux
0
Content
0
Excité
3
Pas content
0
Pas sûr
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Scroller en haut