Now Reading
COVID-19 : les apports de Franck Riester, Ministre de la Culture suite au discours d’Emmanuel Macron ce 6 mai 2020

COVID-19 : les apports de Franck Riester, Ministre de la Culture suite au discours d’Emmanuel Macron ce 6 mai 2020

Le président français s’est exprimé ce mercredi 6 mai afin d’annoncer les nouvelles mesures qui viendront soutenir le monde de la culture. Séparément, Franck Riester le Ministre la Culture s’est permis de s’exprimer également. Ceci, en apportant plus de détails et mesures qui seront enclenchées après le déconfinement du 11 mai.

Les structures culturelles qui pourront rouvrir

Le Ministre de la Culture s’est ensuite prononcé après le discours d’Emmanuel Macron sur BFM TV. Il ajoute que les disquaires en plus des librairies, théâtres, bibliothèques déjà citées pourront rouvrir dès le 11 mai.

À partir de cette date, est confirmée l’interdiction de rassemblements de plus de 10 personnes.

Une importante nouvelle, bien que toutefois nous ayons du mal à imaginer encore une fois la circulation de la population, que ce soit leur présence dans les transports en commun, gares, commerces, etc.

Pour la réouverture et production des événements et lieux culturels dont salles de cinéma, ce sera rediscuté avec les maires, préfets et professionnels de la culture.

© Aranxa Esteve

Festivals et rassemblements de plus de 5000 personnes

Le Ministre confirme que les rassemblements de plus de 5000 personnes ne sont pas autorisés avant fin août 2020.

D’autre part, Franck Riester se dit confiant pour septembre 2020 avec le retour des festivals, concerts en salle. Toutefois il ne répond pas sur une confirmation de leurs réelles applications. Il rappelle qu’il faut repartir sur d’autres formes d’organisations, que cela va prendre du temps.

On en conclut sur ce sujet que les festivals et autres événements de grande ampleur ne pourront avoir lieu dans les conditions d’organisations classiques. Des mesures de sécurité et sanitaires bien strictes devront être respectées. Sinon, pas d’événement organisé.

Année blanche reconfirmée pour les intermittents du spectacle jusqu’à fin août 2021

À noter que la période fixée à fin août 2021, montre bien que le secteur de la culture va continuer d’être difficilement touché. Ceci, dans sa restructuration et rémunération avant un bon moment.

© Hon Flobrant

Fonds de solidarité et réouverture pour les tournages courant mai voire fin mai

Courant mai voire fin mai, les tournages s’appliqueront si les règles sanitaires sont respectées et si les tournages sont bien assurés. Le gouvernement a pris la décision que les assurances ne pourraient tout prendre en charge, ce qui explique le fonds de solidarité.

Un autre fonds de solidarité va être mis en oeuvre pour les artistes-auteurs à partir de mi-mai et disponible sur un site web dédié. Des loyers pourront se faire rembourser pour un studio, un atelier. Il exprime l’intention du gouvernement d’exonérer aussi les cotisations sociales pour les artistes-auteurs, sans en préciser toutefois plus.

Partager projets innovants artistiques entre étudiants et professionnels

Franck Riester cite par exemple les plasticiens et autres artistes qui partageraient leur passion pour l’art dans les écoles. Ceci, avec une plateforme ouverte du 11 mai à tout l’été.

See Also

50 millions d’euros en plus au CNC et un complément fonds festivals

De moyens lourds doivent être engagés et abondés par les régions et cofinancés par des assureurs. « Dont pourquoi pas les banques dans le secteur privé et toutes celles et ceux dans le secteur privé impliqués dans le cinéma et l’audiovisuel » ajoute le Ministre de la culture.

En supplément, un complément fonds festival viendra soutenir le monde du festival en liens avec les collectivités régionales et les régions pour abonder cette mesure. Une mesure que nous espérons fortement se voir concrétisée.

© Troy T

Transposition de la directive SMA et des droits d’auteurs pour le 1er janvier 2021

Franck Riester a énoncé cette volonté de transposer la directive SMA et droits d’auteur avant fin d’année 2020 pour une application dès le 1er janvier 2021. Cela permettrait aux grandes plateformes internationales du numérique qui auront profité de la crise, d’investir dans la production française et audiovisuelle.

Protection des actifs et entreprises de la diversité française

Pour les catalogues de films et séries, ce sujet est en cours avec Bruno Le Maire. Afin que les éventuelles acquisitions soient protégées, d’autres annoncent sont en cours.

Un grand plan de commandes publiques pour donner la possibilité de créer et s’exprimer encore.

Franck Riester

Enfin, Franck Rister annonce une demande du président français de mener des points de rencontre avec les artistes fin août 2020. Ceci dans le but de discuter des nouvelles formes de médiation, création, institutions culturelles.

What's Your Reaction?
Amoureux
0
Content
0
Excité
0
Pas content
1
Pas sûr
1
Silly
0
View Comment (1)

Leave a Reply

Scroll To Top