Article actuel
La distanciation sociale, un danger économique pour les clubs

La distanciation sociale, un danger économique pour les clubs

À l’heure où le déconfinement se met en place en Europe, la reprise de la culture et notamment des clubs soulève beaucoup de questions sur un équilibre économique et sanitaire. 

Le 28 avril dernier, l’agence Audiens Care publiait une vidéo projective sur les clubs de demain. Tournée aux Pays-Bas, on y voit le déroulement d’une soirée en club suivant les protocoles sanitaires actuels. Ainsi, si l’ambiance de la soirée prête à débat, on peut clairement voir que la jauge du public devra être réduite. Et c’est donc là le problème: des clubs qui ont coutume d’avoir un modèle économique dépendant du nombre de teufeurs, pourraient ne plus s’y retrouver. 

Une inquiétude chiffrée

Pire encore, une étude menée au Royaume-Uni par la NTIA (Night Time Industries Association) montre les inquiétudes du secteur. En effet, elle comprend 200 professionnels qui s’expriment sur le déconfinement. Le média Anglais Resident Advisor résume leur parole ainsi:

Voir Aussi

  • Les entreprises prévoient d’exploiter entre 40 et 43 % de leur capacité une fois que le confinement sera levé. 
  • À ce taux réduit de capacité, 63,8 % des entreprises ne s’attendent pas à être financièrement viables et devront chercher un soutien financier. 
  • Le coût moyen de redémarrage d’une entreprise après la levée du confinement sera de 31 131 £, et passera à plus de 50 000 £ pour les clubs et les fournisseurs. 
  • Les entreprises prévoient que seulement 55 % de la main-d’œuvre du secteur de l’hôtellerie et de la restauration reviendra. 
  • 93,8 % des propriétaires d’entreprises du secteur de la vie nocturne « craignent » que la distanciation sociale entraîne la ruine financière. 
  • 70,8 % des propriétaires d’entreprises pensent que la perception du public et les connotations négatives autour du COVID-19 auront un effet durable.

Le défi va donc être de taille pour les gouvernements, qui vont devoir trouver un équilibre financier et sanitaire. Pour rappel, l’industrie de la nuit (bars, pubs, clubs, etc.) représente 66 milliards de livres au Royaume-Uni et est la cinquième industrie du pays. 

What's Your Reaction?
Amoureux
0
Content
0
Excité
0
Pas content
0
Pas sûr
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Scroller en haut