Article actuel
Raeve Lucide : quand la magie de la scénographie est mise à mal

Raeve Lucide : quand la magie de la scénographie est mise à mal

Et si ce brin de magie apporté par chaque détail des scénographies de nos festivals et soirées préférés disparaissait ? Outre la question des musiciens, c’est tout le secteur de la culture ainsi que ces acteurs qui sont fortement touchés par le COVID-19. Lumière sur Raeve Lucide et sur l’importante crise qu’ils traversent en ce début 2020.

L’association Ræve Lucide voit le jour en 2016 à l’occasion d’un mini-festival sur deux jours en région Poitevine. Après plusieurs événements, Vincent le fondateur du projet, décide de poursuivre le concept en région parisienne.
Face aux coûts exorbitants des lieux alternatifs dédiés à la fête, Ræve Lucide s’introduit dans le milieu underground parisien en proposant des espaces chill-out sonorisés et décorés avec sa touche psychédélique. Le but étant d’utiliser principalement des matériaux de récupération. Venant du milieu free party et trance, les influences sont nombreuses et donnent lieu à des réalisations déjantées.

Partis du garage des parents du fondateur, Ræve Lucide dispose aujourd’hui de 150m² d’atelier dédiés à la création de ses décors.

Une équipe hétéroclite – Source : Raeve Lucide

La plupart des membres du collectif sont issus du monde du spectacle. Malgré tout, nombre d’entre eux ont dû apprendre au fur et à mesure des projets.

Un vaste éventail de compétences nécessaires à la réalisation des scénographies

Au fil du temps, le crew n’a cessé de s’agrandir, ralliant amis et passionnés.

“Titouan, qui travaille dans la vidéo, un bon ami depuis de nombreuses années a été le premier à me rejoindre. Il est très rapidement devenu mon bras droit. Production, communication, réalisation des teasers etc. C’est lui qui à la fin, quand tout le monde est en PLS, m’accompagne dans le dernier run pour aller décharger le camion au stock après 24h ou plus debout. C’est con mais ca change la donne. Dévoué jusqu’au bout.”

Vincent, fondateur de Raeve Lucide

Impossible de parler de l’équipe de Raeve Lucide sans citer Sofia également. Elle y a laissé une trace considérable en amenant sa touche de féérie au sein du crew. Maître dans l’art du réemploi de matériaux, fouineuse professionnelle dans les méandres de la Réserve Des Arts de Pantin, elle dénichait des objets insolites et les transformait en création oniriques.

Source : Raeve Lucide

“J’ai rencontré l’équipe lors de la création de la scéno de la main stage de l’Entente Nocturne Festival en 2018. Ca faisait longtemps que j’avais envie de m’investir dans ce genre de projet et ça a tout de suite collé avec l’énergie du crew et leur univers. J’étais venu filer la main sur ce projet et finalement je suis toujours là. Je m’occupe maintenant principalement de la conception, des plans et de la fabrication des décors.”

Thomas, Raeve Lucide

Ræve Lucide compte aujourd’hui une vingtaine de membres. Un large panel de métiers tels que des régisseurs de spectacles, artistes 3D, mannequins, maquilleuse, musiciens et bien d’autres.

Un processus intense et captivant

Vincent : l’élaboration de ces décors est plus complexe qu’il n’y paraît. Mener à bien un projet implique de nombreuses semaines voire mois de travail en amont.
L’organisateur nous contacte, un cahier des charges est dressé. Parfois nous avons carte blanche ou bien nous suivons le thème de l’événement. S’en suit un repérage des lieux, indispensable pour prendre des mesures, des photos et s’adapter à ses contraintes. Débute une phase de réalisation de croquis, puis de plans et modélisation 3D. Ceci permettant d’évaluer les besoins techniques et matériels afin d’établir le budget. Viennent alors les phases cruciales de réalisation et d’installation du décor. Elles nécessitent une présence accrue des bénévoles de l’association, parfois sur plusieurs semaines.

La scénographie, un domaine en timide expansion

Vincent : il est très compliqué de dégager un réel budget auprès des organisateurs. Beaucoup d’entre eux pensent que tout mettre dans le line-up permet de réussir sa soirée. Certes ça rempli les poches. Mais nous sommes intimement persuadés qu’il est possible de changer les mœurs. Convaincre le public et les orgas qu’un décor de scène, une ambiance générale amenée par de la déco est tout aussi important.

Aujourd’hui, nous sommes tous rétiniens, c’est le visuel qui marque les esprits.

Un décor est descriptible, immortalisable dans le temps. Un son est éphémère, essaie de me décrire un son, le lendemain de ta soirée !

Source : Raeve Lucide

L’impact du COVID-19 sur l’association

Compte tenu de la crise sanitaire et de l’annulation de tous les évènements culturels, cela représente pour Ræve Lucide, 6 mois de travail probablement perdus.

Vincent : on a senti venir le truc quand la capacité d’accueil du public des événements est passé à moins de 500 personnes. Pas de chance, quelques semaines plus tôt nous avions contracté un nouveau bail de stockage de 50m² pour préparer l’été. Nous étions entrain de concevoir une de nos plus grande scénographies. 20 mètres de large sur 8 de haut pour la scène techno de l’Element Mountain Festival.

Bien évidemment il est annulé au même titre que Château Perché, Chorus festival et d’autres projets sur lesquels nous étions attendus.

Photo rendu EMF by Raeve Lucide

Pas de visibilité sur l’avenir

Vincent : des métiers et passions sont en grande difficulté. Nous avons des charges fixes par mois, notre loyer d’atelier/stockage et les assurances à payer.

Ce qui nous permet à l’année de subvenir aux besoins de l’association ce sont les « petits évènements ». Principalement des soirées en région parisienne avec des faibles budgets qui mis bout à bout couvrent les frais mensuels.

Voir Aussi

Sans ces fêtes, plus de revenus, plus d’atelier. Un maillon indispensable dans la création de nos décors.

L’avenir est incertain, cette situation peut durer encore plusieurs longs mois mais nous avons la volonté de continuer. Comme par exemple, l’envie de développer la culture de la musique chill-out en France. On étudie depuis un moment la possibilité d’organiser avec d’autres collectifs, un festival dédié à ce genre.

Vers de nouveaux horizons ?

Titouan : pour beaucoup d’orgas, la scéno se résume aux jeux de lumières. Voire à un mapping vidéo. Nous voyons plus loin, nous avons envie d’entrer dans une nouvelle dimension de la scénographie. L’interactivité, le mouvement. Rendre le public acteur de sa soirée et pas seulement spectateur. Transformer la teuf en un véritable spectacle.

Source : Raeve Lucide

Nous avons à coeur de développer le travail inter-collectif afin d’échanger les compétences et d’arriver à des créations toujours plus folles.

Ræve Lucide s’est développée autour du milieu de la scénographie. Mais depuis peu, c’est aussi l’envie de revenir aux bases, créer nos propres événements.

Une première soirée réalisée en 2019 à la Station – Gare des Mines, en collaboration avec le crew OneOneSix. Sous le nom de Psychedelic Distortion, affichée complet.

Trois scènes, une dédiée à la trance, une à la tekno et la dernière à la musique chill.
Un autre concept voit le jour début 2020, l’Onirium Project, qui a pour but de rassembler un public en petit comité dans des lieux atypiques. Tranquillement assis ou allongé dans une ambiance cosy et chaleureuse. La musique ambient, celle du voyage de l’esprit, est à l’honneur. Un appel à la méditation ou à la détente !

Vincent : nous avons hâte de pouvoir continuer tous ces projets. C’est pourquoi nous mettons en place une cagnotte solidaire.

Suivez Raeve Lucide ou participez à sa survie en contribuant ici.

What's Your Reaction?
Amoureux
3
Content
1
Excité
0
Pas content
0
Pas sûr
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Scroller en haut