Now Reading
Paco Tyson revient en grande pompe avec un label et un nouveau lieu à l’affiche

Paco Tyson revient en grande pompe avec un label et un nouveau lieu à l’affiche

Avec quatre belles éditions bien que difficiles pour les dernières, le crew continue d’étendre sa culture et ses productions pour le plus grand plaisir de sa communauté. Paco Tyson Festival ne perd pas le nord et revient avec force et assurance, et cela, avec la reprise du lieu la Station Nuage, mais également avec leur label respectif, Paco Tyson Records.

Paco Tyson Records – Présentation

A l’occasion du lancement du label, nous avons souhaité nous entretenir avec Paco afin d’en savoir mieux, et sans surprise, Paco a plus d’un tour dans son sac.


LOFI | Hello à vous, commençons par votre bilan pour cette édition 2020, qu’en est-il ?

Paco Tyson | Bonjour bonjour ! Le bilan du festival Paco Tyson cette année est moins pire qu’annoncé. Nous sommes assez contents du résultat obtenu sur les livestreams & la cagnotte. Le public nous a bien soutenu cela est certain. Et malgré ces conditions, on a réussi à obtenir plusieurs contenus inédits pour le festival. Beaucoup d’artistes ont joué le jeu, alors que la plupart n’avait pas forcément de matériel adapté à disposition chez eux. Après on ne va pas se focaliser sur ce canal qui est le livestream, on risque facilement de tourner en rond. On n’y a pas la même expérience qu’en se rassemblant tous ensemble en physique. La présence scénique est différente aussi. Danser dans son salon ce n’est pas la même ambiance que sous chapiteau, en clubs etc.

Financièrement, on a eu pas mal de pertes en toute logique. Cependant avec la trésorerie de l’année précédente et les aides que l’on a reçu, cela nous a permis de ne pas finir dans le rouge.

LOFI | Des retours de vos partenaires ?

Paco Tyson | Nombreux d’entre eux se doutaient de l’annulation de l’événement. Ils ont tout de suite souhaité nous soutenir. Mais nous vivons tous un peu la déception d’avoir autant travaillé l’édition 2020 et de ne pas la voir se mettre en oeuvre. Cela dit, je pense que nous avons montré à notre public que nous étions en place malgré la situation, et que nous n’allons pas nous laisser abattre.

Paco Tyson Festival, en 2019.


LOFI | Paco Tyson Records, quel est le projet ?

Paco Tyson | Le but est de produire des Ep’s assez divers en termes d’univers, de faire des mélanges. Nous souhaitons en faire un label ouvert à tous les genres, où l’on invite des artistes avec qui on s’entend bien et qui sont passés sur nos programmations.
On les invite en session studio et le challenge consiste à réaliser un Ep sur quelques jours. Par exemple, la dernière session en studio mi-novembre 2019 avec Antigone et Paul Ritch s’est déroulée en 4 jours, c’était intense et rapide !

LOFI | Redbull, pourquoi ce partenaire ?

Paco Tyson | Redbull a été l’un de nos premiers partenaires de festivals à signer. On s’entend très bien avec l’équipe locale. A nos yeux, c’est une marque qui se positionne bien par rapport à la musique électronique. Elle participe à son dynamisme avec beaucoup de partenariats avec ses acteurs. Ils ont des studios à disposition partout dans le monde, ils nous laissent notre liberté artistique et le studio dont nous usons à Paris est très bien. Carrefour d’échanges, cela nous permet de se rassembler avec les artistes dans les meilleurs conditions.

LOFI | Quels artistes allez-vous soutenir ? Doit-on s’attendre à un label made in L.A pour les futurs Ep’s ?

Paco Tyson | On ne désire pas s’enfermer dans un genre ni promouvoir que du local. Il y en aura bien sûr, mais le but est de surtout faire le lien avec le festival et les artistes invités. Par exemple si un artiste de trance avec qui on s’entend bien est motivé pour une session, c’est parti. On veut garder la même image que la programmation de nos événements et ne pas avoir certaines barrières artistiques & musicales.

Sans pour autant avoir une direction artistique très précise, on mélangera différents styles, comme on a pu le faire en produisant à la fois avec Discord, Antigone et Paul Ritch.

LOFI | Les objectifs et le fonctionnement de ces sorties ?

Paco Tyson | Cela va dépendre de la suite de cette crise, mais l’idée reste la même : inviter un artiste tous les 2-3 mois en studio à Paris, pour réaliser un maxi de 3 – 4 morceaux à chaque fois.
Bien sûr on souhaiterait voir une régularité dans ces sorties à savoir tout les 2-3 mois, mais pour le moment avec l’incertitude dans laquelle est plongé notre statut de promoteur, il est difficile de prévoir des événements, et donc les artistes invités pour ces sessions…

LOFI | Quelles sont les perspectives du label avec le développement du festival ? Quelles esthétiques en découleront ?

Paco Tyson | Paco Tyson Records est l’occasion d’exporter un peu plus l’esthétique artistique du festival. De garder un lien avec les artistes qu’on affectionne et qu’on a déjà rencontré, invité à nos événements, de les mettre en valeur sous une autre forme. 

Les activités d’un label ne sont pas les même qu’un festival, mais on espère mutualiser nos intérêts musicaux par la sortie de maxis, EPs etc par la suite qui prendront sens. Cela nous permet de continuer d’échanger et de partager nos compétences par de nouvelles connexions.

Musicalement ça ne se prononce pas avec une identité musicale précise mais elle est certainement reliée à l’image de nos programmations. On labellise quelques part le projet par la visibilité que peut avoir le festival. Les gens auront déjà quelques clés pour saisir l’esthétique du label.

LOFI | Comment voyez vous la suite des évènements pour Paco Tyson ? La Station Nuage, quel est le concept ?

Paco Tyson | Pour le Paco Tyson 2021 en avril, on se pose vraiment la question de repenser le format de notre évènement, le terrain de La Chantrerie sur lequel nous avons l’habitude de proposer l’événement ne nous est plus accessible par la mairie.

Lors de l’édition 2019, nous avions été forcés de revoir l’événement, en proposant les artistes programmés dans des lieux qui sont pratiqués tout le reste de l’année. Mais il en est sorti qu’il était aussi intéressant de proposer un évènement sur plusieurs endroits de la ville, à méditer.

© Yok yok

La Station nuage

C’est une aubaine, nous avons répondu à un appel à projet de la ville de Nantes en partenariat avec le voyage à Nantes, nous avons donc signé pour 3 ans. Il s’agit de la reprise d’une guinguette atypique au sein de conteneurs, où bar, restauration et plurielles oeuvres artistiques s’associeront pour des moments humainement et culturellement succulents.

Un lieu éphémère que gèrera Paco Tyson, du 8 août au 27 septembre 2020. En ce qui concerne la direction artistique, au menu : du funk, disco, hip hop, de la house et techno pour le bonheur de tous dans une ambiance conviviale. Pour conforter le format familial des événements de la Station Nuage, ce seront en plus de concerts, des activités diverses et variées pour tout âge de proposées. Tels que des jeux pour enfants avec des spectacles de marionnettes le mercredi, de la lecture, ou bien encore des cours de yoga, des ateliers floraux et culinaires et même de la réparation de vélo. Solidarité et partages uniques et bon enfant seront de mises.

See Also

Pratiques et produits locaux sucrés salés seront à déguster (moules frites, gauffres, planches apéro et bien d’autres) pour épater tout le monde et tous les goûts, du lundi au dimanche, de 12h à 22h en parallèle des événements.

Les dj sets auront lieu du jeudi (18h-21h30) au dimanche (14h-21h30).

D’autres projets en open-air qui nous maintiennent en haleine

Pour les news croustillantes, un Parc’o’Tyson est prévu le 29 août sur l’île Forget. De 16h à 2h du matin, pour un open-air, avec un line-up à suivre, 100% français local et national.

Au même endroit le 5 et 6 septembre sur entrée libre, aura lieu le Franquette Festival (événement culinaire). Entre conférences et cours de cuisine, plusieurs food trucks locaux mettront en avant les talents culinaires du territoire. Des stands bien-être seront aussi de la partie. D’autres détails à venir.

Enfin, le 19 septembre, toujours dans un format familial, Paco Tyson prévoit un open-air avec des structures gonflables, concerts et jeux pour enfants.

On maintient donc le suspens en haleine et croisons les doigts pour que la situation COVID-19 s’atténue et permet à ces beaux projets de voir le jour. De même en ce qui concerne les élections municipale à venir et les modalités de représentation du secteur événementiel. Sans cela on ne peut pas trop savoir de quoi seront faits ces programmes, pour septembre et encore…  


Merci Paco tyson pour cette interview, on vous invite vivement à ecouter leur Ep sur leur soundcloud dédié. Retrouvez également toutes les informations sur Paco Tyson Records sur leur page facebook. Si vous souhaitez  soutenir Paco Tyson, il reste des goodies à envoyer. Pour ceux qui auraient encore la bonne volonté de participer à cette cagnotte en échange, c’est ici.

What's Your Reaction?
Amoureux
0
Content
0
Excité
0
Pas content
0
Pas sûr
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Scroll To Top