Now Reading
A ne pas rater : les Trans Musicales 2020, la marque d’un changement

A ne pas rater : les Trans Musicales 2020, la marque d’un changement

L’inébranlable festival des Trans Musicales en Bretagne, à Rennes. Il lève le rideau sur son travail pour cette édition spéciale. C’est à coeur joie mais aussi serré que nous espérons que 2020 permettra encore une fois, de mettre la musique sous les feux des projecteurs les plus intenses. Découvertes de nouvelles scènes et artistes montants en tous genres. Voici ce que les Trans Musicales nous proposent, assis cette année.

Continuer à activer le coeur du projet. À savoir, ces paroles et musiques qui nous font frémir et frissonner. Ce coeur qui bat et nous irrigue, de sensations. Il nous fallait assurer, la rencontre artistique.

Béatrice Macé

Nouveau format et adaptation forte face à la crise

Une 42e édition plus qu’inédite en 2020, qui présentera 42 artistes et 2 compagnies de danse au lieu de 80 noms d’habitude. Malgré le contexte particulier que nous vivons, ces artistes viendront de diverses scènes européennes. De même côté jauge, les concerts se dérouleront à moins de 1000 personnes. A l’Antipode Mjc, le Liberté, la salle La Cité, le MeM, le TNB, les Champs Libres, l’Air Libre et non plus au Parc des expos. Comme à toute attente, nous serons assis et masqués, obligatoirement.

De la danse sera de mise avec plusieurs compagnies en performance. Mais aussi des ateliers créatifs et conférences pour les détenus du Centre Pénitentiaire pour Hommes (CPH) de Rennes – Vezin.

Pas de dance-floor, mais la musique électronique sera toute aussi présente

Bien que l’on ne pourra se déhancher aussi fiévreusement que d’habitude sur les pistes de danse, les musiques électroniques dansantes seront à l’écoute. Cette année particulièrement, le mouvement sera mêlé à bien d’autres esthétiques musicales. Pour en citer quelques-unes : dark wave, electro pop, r&b électro, techno électro-acoustique.

Dans notre sélection, on retient Aggregat qui nous vient d’Allemagne. Reprenant la définition d’un empilement de notes qui n’appartient pas aux règles traditionnelles des accords et de l’harmonie, ce trio saura en surprendre plus d’un. Formé par le joueur de marimba de la fanfare Meute. On y compte un violoncelle électro-acoustique, batterie et d’un arsenal de synthétiseurs analogiques. Un show épique s’annonce.

On y retrouve Alvan, bien connu sur le territoire qui a su faire bien ses preuves depuis. Il continue dans sa lancée avec son style blues rock électro aux intonations également pop de Fakear et/ou Petit Biscuit. En live, il saura réchauffer nos coeurs et réveiller les plus enjoués avec son boogie sur sa guitare électrique.

Nos yeux se dirigent sinon promptement sur Makoto San et IA404

Des artistes montants dont on a hâte de voir sur scène. Makoto San nous vient de Marseille et sont quatre derrière le projet. Héritiers de Makoto Yabuki, un musicien japonais fondateur du Bamboo Orchestra et créateur d’un instrumentarium confectionné à partir de tiges rigides de la plante. Ces artistes usent de cette même ressource naturelle et en conte de belles histoires en musique électronique. Ces artificiers bamboutiers nous présenteront une techno organique particulièrement détonante.

See Also

Quant à IA404, d’autres bretons issus de Quimper, ont choisi leur nom pour Intelligence Artificielle et 404 comme le code d’erreur internet. Un trio d’humanoïdes masqués qui nous feront frissonner par leurs jeux de machines et sur une voix féminine séduisante. Un beau mélange attirant entre la soul serpentine de Massive Attack et la pop expérimentale de Son Lux selon les Trans. À découvrir donc avec impatience.

© Marion Bornaz

Une semaine intense avec des rencontres et parcours

Les Trans Musicales, comme à leurs habitudes souhaitent valoriser la musique et son secteur. Toute la semaine des conférences, rencontres, débats sur divers sujets seront disponibles et gratuites, uniquement sur inscription. De l’actualité sur les nouvelles réformes, les mesures liées aux droits culturels. Ou encore comment gérer et diminuer les agressions dans le milieu de la nuit. Et le métier de rêve d’éditeur/éditrice un mythe etc. Des événements animés par des professionnels du milieu venus de toute la France.

De véritables échanges pour non pas juste profiter de l’émerveillement des concerts. Mais en ressortir plus fort en tant qu’acteur du milieu ou de rassasier les plus curieux.

« Un patchwork multicolore pour une nouvelle exploration gourmande »

Une invitation au voyage très inspirante en ces temps compliqués de COVID-19. Ceux-ci nous imposant de rester prudents et à moins circuler. Heureusement les Trans Musicales ne comptent pas laisser nos esprits enfermés dans des bulles nocives à tourner en rond. Cette année, ce seront des envolées vers le psychédélisme turc, la rumba congolaise. Ou bien l’électro pop, la dark wave et bien d’autres qui nous feront vaguer vers de nouveaux horizons forts et intenses.

What's Your Reaction?
Amoureux
0
Content
0
Excité
1
Pas content
0
Pas sûr
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Scroll To Top