Now Reading
‘Are you afraid of the boogie man ?’ : EP et portrait chinois de Cliff de Zoete du label Sinners

‘Are you afraid of the boogie man ?’ : EP et portrait chinois de Cliff de Zoete du label Sinners

Cliff de Zoete est le nouvel étalon du label Sinners. De nouvelles valses techno nous attendent, avec “Are you afraid of the boogie man”, son dernier EP. Une ode à la danse, à la puissance de la musique, de ce qu’elle peut autant apporter pour le corps, l’esprit, et rassembler…. Divers messages, idées que l’on pourrait décrypter avec majestuosité.

Nous aimons suivre au quotidien le label Sinners, ayant déjà fait découvrir une de ses pépites Aalson à notre communauté. Aujourd’hui on lève le rideau sur ce nouvel artiste qui s’implante bien dans le paysage ténébreux du label, et avec surprise nous en découvrons des facettes bien plus lumineuses et joyeuses que prévues. De quoi réchauffer les coeurs en ce moment.

Le nouvel étalon du label Sinners

Cliff de Zoete : bonjour, je suis un DJ un producteur qui vient d’Amsterdam. Je produis majoritairement de la techno mélodique, mais mes goûts personnels et musicaux en sont éloignés. J’adore la disco classique, le hip hop des années 80 et 90 et la musique classique.

Mon premier contact avec la musique élecrtonique était quand j’avais environ 6 ans. A cette époque des années 90, la scène électronique était déjà assez importante aux Pays-Bas. Notamment avec le gabber. J’avais pour habitude d’acheter tous les CDs du moment avec mon argent de poche que j’avais économisé. A chaque fois que j’étais en voiture avec mes parents, j’étais toujours autorisé à passer un de ces CDs (des moments musicaux intenses). Le premier album complètement électro que j’ai acheté était Homework des Dafts Punk, ça a définitivement influencé mes goûts quand je me suis mis à aller en club en 2004.

J’étais vraiment amoureux de tout artiste qui se rapprochait de ce style. Comme Justice, Boys Noize, Sebastian, Soulwax, Erol Alkan, Tiga, Digitalism et Vitalic. J’allais fréquemment assister à des soirées où on les voyait, les RAUW. Ensuite aux alentours de 2010, je me suis moins intéressé à ce style, j’ai ensuite découvert la techno mélodique.

‘Are you afraid of the boogie man’ un EP en faveur de notre amour pour la musique

Deux tracks inédites démontrent cette volonté de Cliff de Zoete de transmettre cet amour qu’on a pour la musique. Le titre éponyme de l’EP nous entraîne immédiatement dans une musique lancinante ou tendre nostalgie s’entremêle avec valse électronique et mélodique. On se laisse bercer avec virtuosité dans un morceau intense, qui nous rappelle avec des clap de mains, à quel point nous aimons danser et voyager avec les artistes. On distingue une profonde tristesse envers nos gouvernements. Partout et ailleurs, ne prennant pas assez en compte le mal-être que c’est d’être sans culture. Et le bonheur que cela peut nous procurer par tant de créativité.

Tandis que le second morceau, Iridescence nous surprend par son entrain et son chemin lumineux. Un titre plus tiré vers de l’espoir et une forte envie de se rassembler.

Prêt pour un portrait chinois ? 1…2…..3 !

Si tu étais un morceau d’un autre artiste….

purple bike leaning on black metal fence
© Leif Niemczik

Si tu étais une ville…

Rien ne peut remplacer ton chez toi, donc pour moi ça sera Amsterdam. Ambiance fun, nombreux lieux pour se relaxer, une ville créative, colorée, plein de cultures y vivent, donc tout ce dont j’ai besoin d’une ville à vivre.

Si tu étais un festival…

Familiar Forest. C’est un tout petit festival très spécial, qui se déroule en forêt en Belgique. Ce qui rend un festival si unique pour moi c’est que tout le monde puisse y participer. L’être de manière créative par exemple en assistant à un workshop ou bien de manière pratique en tournant au bar. Je n’ai jamais autant ressenti d’interactions dans d’autres festivals électroniques qu’ici. Tu profites en te créant à chaque fois une famille pour un week-end par an.

Je n’ai jamais vu autant d’énergie sur un dancefloor qu’ici aussi. Il y a tant de créativité, autant dans les scénographies, que les scènes de théâtre par exemple. Chaque année il y a un thème différent, bâti sur un univers naturel et féérique où tu peux explorer et découvrir plein de choses. J’adore les aventures de ce genre et les rêveries, ce festival est donc fait pour moi.

Si tu étais un film….

Inception, j’y rêve chaque nuit que je peux contrôler ce qui m’arrive la plupart du temps. Un peu comme dans le film en fait.

Dave Austin/Jim Peterik/Cathy Lynn: Songwriting For Dummies - 2nd Edition:  Amazon.fr: Livres

Si tu étais un livre

Songwriting for Dummies (La composition pour les nuls). Je n’ai pas d’expériences ou formation musicale notoire à la base, je n’avais jamais joué d’instruments également avant de me mettre à produire. Je ne connaissais rien de la musique. Ainsi ce bouquin c’était une sorte de blague et jeu à l’origine, tout ce que je faisais au début sonnait tellement mal. Si mal que ça en est devenu amusant. Un jour j’ai donc pris ce bouquin et j’ai commencé à apprendre de mes erreurs.
Plus tard, j’ai remarqué que des gens commençaient à réagir positivement à ce que je produisais. Cela m’a donc donné de la motivation à m’améliorer encore. Ce bouquin incarne donc toutes ces épreuves et histoire.

two wooden dummy hugging figures
© Marco Bianchetti

Si tu étais l’un de nos 5 sens…

La réponse logique serait qu’en tant que producteur je choisisse l’ouïe. Pourtant je dirais le toucher. J’adore les câlins, j’ai grandi avec pas mal d’affections.

snow field and green pine trees during daytime
© Adam Chang

Si tu étais une saison…

Celle-ci est vraiment difficile. Car j’apprécie beaucoup l’été comme saison des festivals mais je vais choisir l’hiver. J’ai pas mal habité en Autriche et été un pro du ski dans une équipe nationale.

Si tu étais un super pouvoir…

La télépathie. On me dit beaucoup que j’arrive à lire les émotions des gens.

Si tu étais un album…

Nite Versions by Soulwax. Je suis un oiseau de nuit. Je suis plus productif en fin de journée et durant la nuit. Ainsi cet album présente de lourdes basses mais aussi des morceaux très mélodiques, ces deux aspects s’intègrent également dans ma propre musique.

Pour suivre l’actualité de Cliff de Zoete, c’est par ici.

What's Your Reaction?
Amoureux
0
Content
0
Excité
0
Pas content
0
Pas sûr
0
Silly
0
View Comment (1)

Leave a Reply

Scroll To Top