Now Reading
Faites le plein d’émotion avec l’album TOWER d’Iloh

Faites le plein d’émotion avec l’album TOWER d’Iloh

Montez à bord de la tour d’Iloh : ‘Tower’, pour une élévation musicale sensationnelle. Une richesse de sonorités mélodiques très fines, alliant ambient et electronica sur des tons éthérés très raffinés. Aux allures magiques de Bonobo, Boards of Canada ou bien d’autres, voici un projet qui marquera les amoureux de musiques électroniques douces et intenses.

Iloh fait partie de ces récents producteurs à l’allure bien modeste, réservée, même discret, qui détiennent un pouvoir intense d’expression artistique, caché, au fond de lui. La musique électronique est son secret, ainsi qu’un art qu’il désire amplement partager autour de lui. Après de longs voyages entre Nouvelle-Zélande, Australie, mais aussi une carrière déjà aboutie en ingénierie commerciale, Iloh en est revenu à ses sources aujourd’hui : la musique.

Malgré toute l’évasion lors de ses voyages et de son quotidien déjà dynamique, la musique est ce qui résonne le plus en lui. Déterminé à en faire sa carrière prochainement, il attache à ses projets une importance immense dans la manière d’exprimer au mieux ses émotions, multiples, diverses et sublimées par sa composition d’ambient et électronica. Ayant gagné un concours chez Diggers Factory récemment et playlisté dans ‘Ambient’ d’Underscope, l’artiste a encore bien des surprises à créer.

Tower, quand les émotions montent, montent…

Ce premier album est l’oeuvre d’un aboutissement d’expériences très variées du vécu d’Iloh, à la hauteur de ses 30 années aujourd’hui. ‘Tower’ est un condensé d’électronica aux gouttes et étoiles de musiques pétillantes. Des morceaux très mélodiques, aux airs enchanteurs, comme le montre déjà en premier ‘Drive’. Des voix chatoyantes embaument le tout pour passer un moment léger, enjoué et doucereux. Et puisque l’artiste aime tant la musique, en plus d’une variété de sonorités électroniques, il fait part à plusieurs instruments comme du piano, de la batterie de manière brute pour entraîner ses auditeurs dans des excursions imaginaires bien dépaysantes. ‘Helium’, un ou le titre que l’on préfère partage vagues de sons qui se poursuivent avec merveille et baignent nos oreilles dans un réel délice musical, jusqu’au bout.

Iloh a bien défini son album, où track par track, progressivement la tension émotionnelle s’agrandit. ‘Rooftop’ passe un petit cran où l’on se sent voler sur des nuages électro ascensionnels, avec une impression de monter les escaliers. ‘The Path’ quant à lui est une pause à cette élévation musicale, un break intemporel et mystérieux qui nous fait prendre toujours plus de hauteur et planer inconsciemment sur des mélodies très aériennes. ‘Thinning’ pourrait être la petite fierté d’être arrivé si loin. Et enfin ‘Breath’ sublime le tout avec des vapeurs lo-fi et un parfum sucrailleux qui nous installe confortablement dans une atmosphère cosy et chaleureuse.

Suivez l’artiste, ici et/ou continuez votre lecture parmi d’autres reviews.

What's Your Reaction?
Amoureux
5
Content
0
Excité
0
Pas content
0
Pas sûr
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Scroll To Top