Now Reading
Unseen, l’EP d’UNREALNUMBERS, démarrage d’une longue série inédite chez Maison close records

Unseen, l’EP d’UNREALNUMBERS, démarrage d’une longue série inédite chez Maison close records

Maison Close Records, l’un des labels rave de la scène parisienne à l’oeuvre par Lorenzo Lacchesi et Jakob, directeur artistique du collectif organisateur de warehouse Fée Croquer, lance une longue série d’EPs uniques en leur genre. UNREALNUMBERS est le premier artiste à en faire la couverture et à faire détaler au galop les amoureux de techno vigoureuse.

Maison Close Records lance son nouveau projet d’une longue série d’EPs, mettant en valeur des artistes malicieusement choisis. Unseen est le premier opus de cette série, avec l’artiste UNREALNUMBERS, qui ouvre cette partie dynamique avec sa techno lugubre aux influences berlinoises, londoniennes et sud-coréennes.

UNREALNUMBERS, nouveau talent sud-coréen originaire de Séoul

Sa rencontre fulgurante avec la scène techno underground, s’est réalisée à Londres, une ville dans laquelle il a pu grandir et y fonder ses racines culturelles. Unseen marque son amour pour une production particulièrement industrielle, machinale, EBM et noise. Une esthétique particulière qu’il fignole dès son plus jeune âge. S’en explique de nombreux allers-retours d’ailleurs entre Londres et Berlin pour affiner ses sens et affirmer son univers sonore.

Producteur mais pas que, UNREALNUMBERS gère aussi son propre label “Un Label Corp”, avec lequel il aime partager une puissance brutale et infinie sur le dancefloor. Plongeant son public dans une ambiance sombre et dystopique.

“Unseen” ce qui ne se voit pas, mais s’entend avec fracas

En plus d’un pactole de morceaux techno bien infernaux, deux artistes sont présents pour des remixes inédits : Varya Karpova, nouveau talent russe de la jeune agence Core Agency révélée sur le label Possession en 2020. Mais aussi Lacchesi, co-fondateur du label Maison Close
Records.

Nous découvrons alors dans ce premier EP, de turbulentes tempêtes et des bruits de machines déchaînées avec Unseen et MK4. Comme balancés entre plusieurs éclairs foudroyants qui ne s’arrêtent pas. Avec une préférence pour Karaburan, qui montre son influence sud-coréenne. Des sonorités provenant de tunnels mystiques, des appels vers une lumière indescriptible. Le souffle coupé on se sent immergé par des mélodies presque divines. Un merveilleux titre qui met en trance dès les premiers pas de danse. Rekon quant à lui refait partir dans les tréfonds de machines déjantées.

Enfin, Maison Close ne s’arrête pas là. Après de nombreux évènements en France comme à l’étranger et plusieurs releases mêlant talents locaux et artistes internationaux, c’est au Rex club qu’artistes du label et public avaient pour habitude de se retrouver avant cette longue pause pandémique. Avec la reprise des évènements, Maison Close rouvre ses portes le samedi 17 juillet au Kilomètre25 en compagnie de François X, Julian Muller, u.r.Trax & Mac Declos.

What's Your Reaction?
Amoureux
0
Content
0
Excité
0
Pas content
0
Pas sûr
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Scroll To Top