Now Reading
Dream Nation Festival est reparti de plus belle pour 2021

Dream Nation Festival est reparti de plus belle pour 2021

Pour sa 8e édition, Dream Nation compte bien rallumer les flambeaux de l’électro le 17 et 18 septembre 2021 au Parc des Expositions Paris Le Bourget. Ce seront deux jours en plein open-air. Une soixante d’artistes de renommée nationale et internationale seront présents, allant de la techno to acid, dubstep to drum&Bass, progressive to trance, hardstyle to hardcore. De quoi s’amuser dans différents styles sans pression. Voici un avant-goût des premiers noms des artistes.

 « One Dream, One Nation »

Depuis 2014, Dream Nation continuer de faire vibrer Paris avec ses festivals électro. Pour cette année, une techno, hard, trance et bass music stage auront lieu. Le vendredi ce seront la techno et la hard music qui feront danser le public, puis le samedi la trance et la bass music. De quoi se répartir comme il faut selon ses goûts. Le spot aérien est idéal pour faire peau neuve dans plus de 30 000 m² d’espaces extérieurs au Parc des Expositions de Paris Le Bourget. Dream Nation compte bien y installer un décor urbain à l’esthétique industrielle et surprendre son public une nouvelle fois.

Aucune description de photo disponible.
Photo by Designatic

Avec deux jours d’immersion électronique, une inconditionnelle tension fédératrice, un spot aérien idéal, et une programmation dantesque qui fait l’ADN du Festival depuis ses débuts, Dream Nation est de retour et il réserve son lot d’émerveillements. Le festival fait peau neuve en prenant d’assaut les plus de 30 000 m2 d’espaces extérieurs de l’emblématique Parc des Expositions Paris Le Bourget : un décor urbain à l’esthétique industrielle, pour ressusciter la Fête ensemble !

Les premiers noms

Pour le vendredi 17 septembre, ce sera une techno déchaînée qui déferlera ses éclairs sur un public motivé.

Des artistes internationaux dont il serait compliqué de présenter à nouveau seront aux manettes. Paula Temple effectuera un b2b aux côtés de SNTS. Un show exclusif qui se traduira par une performance que l’on espère effrénée, brute, corrosive. Manu Le Mala aka The Drive, la légende vivante de la scène rave française viendra soulever les tensions les plus ardentes des passionnés de techno pour des coups de crocs tranchants et acérés. Jacidorex dont l’acid belge reste incontestablement efficace pour danser et créateur du neoacid, tirera à balles réelles pour des rafales acid, techno indus et de dark electro. Le combat s’avère chaud ! Enfin, Cleric petit protégé de Len Faki fait son chemin depuis une dizaine d’années et sait convaincre son public avec son style particulièrement sombre et classe à la fois.

Pour terminer sur ce vendredi, on lève un début de rideau sur la hard music stage également

Warface au style raw hardstyle posera ses valises pour la première fois à Paris. En 2017, il a su être en 65e position dans le top 100 de DJ Mag. Ensuite, un b2b entre ANIME & Mad Dog aura lieu, deux artistes italiens qui s’allieront pour envoyer des kicks frénétiques. DJ Anime, est actuellement une égérie dans le genre hardcore à l’italienne, de quoi nous faire voyager un peu. Mad Dog quant à lui continue de rester un des producteurs les plus influents depuis plus de 20 ans. Le Bask, balancera son frenchcore destructeur pour faire battre les coeurs à 200bpm. Et enfin, Act of Rage fera sensation avec son raw hardstyle à la hollandaise.

La trance du samedi

Entre natural trance, psytrance et trance, Hilight Tribe fera partie des gros noms sur scène. Un show énergique et organique sera prévu. Entre grooves ethniques et sons électroniques pour un live épatant. AJJA qui a continué de faire parler de lui même durant le covid19, viendra démontrer sa passion pour l’énergie psytrance en musique. Avalon l’un des artistes les plus connus pour sa full-on proposera des moments vertigineux. Enfin, Unlogix un producteur français qui a réussi à percer pour sa trance à 22 ans, divertira la galerie pour sa trance progressive groovy.

Les frissons de la bass stage le samedi

Pour le bonheur de tous, Elisa do Brasil ambassadrice de la drum & bass en France rendra l’ambiance bouillante. Une prestation qui s’annonce funky avec une D&B en mode hardcore et free hugs ! Ensuite, Dirtyphonics duo français de bass music, honorera de sa présence. Des bêtes de scène qui savent couper le souffle avec leurs musiques oscillant entre dubstep et D&B. Bon courage ! Doctor P fondateur du label Circus Records qui a participé à une évolution du dubstep dans l’histoire, débarquera pour des heures d’apocalypse. Enfin, Killbox qui équivaut à un b2b entre Audio et Ed Rush, vétérans de la Drum&Bass, fouleront le sol du Dream Nation avec 15 années de production à leur actif. Montrant un projet dévastateur, Killbox pour aller plus loin dans la crème de la crème du genre.

Plus d’infos en suivant l’actualité du festival.

What's Your Reaction?
Amoureux
0
Content
0
Excité
0
Pas content
0
Pas sûr
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Scroll To Top